Menu

Le titulaire de la Chaire

Docteur en philosophie et diplômé en psychologie clinique, Stéphane Vial est un chercheur en design qui se spécialise dans l’innovation numérique responsable en santé mentale dans une perspective créative et intersectorielle.


Depuis 2019, Stéphane Vial est professeur à l’École de design de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), où il enseigne la théorie du design et le design d’interaction. Titulaire de la Chaire de recherche stratégique UQAM en design pour la cybersanté mentale (Diament), il est aussi chercheur régulier au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (CR-IUSMM).

Né en France, il a fait des études de philosophie à Lyon et des études de psychologie à Paris, où il a obtenu une maîtrise en psychologie clinique, diplôme permettant l’usage professionnel du titre de psychologue (en France). Il a soutenu son doctorat en philosophie sur le thème de la révolution numérique à l’Université Paris Descartes en 2012, puis son Habilitation à diriger des recherches en design à l’Université de Nîmes en 2015.

Après s’être intéressé dans sa thèse de doctorat aux structures techniques de la perception et à l’analyse phénoménologique de la révolution numérique, il s’est consacré pendant plusieurs années à un vaste chantier théorique et épistémologique visant à consolider le design comme discipline universitaire de langue française. Ses recherches actuelles s’organisent autour de deux axes. Le premier axe porte sur le design pour la cybersanté mentale, dans le cadre de la Chaire Diament. Le second axe porte sur la terminologie du design, dans le cadre du projet Vocabulaire du design.

Stéphane Vial est l’auteur de plusieurs livres publiés aux Presses universitaires de France : L’être et l’écran : comment le numérique change la perception et Court traité du design, tous deux traduits en anglais chez MIT Press en un seul volume intitulé Being and the Screen ; mais aussi Le design dans la célèbre collection « Que sais-je ? » ; ou encore Kierkegaard, écrire ou mourir, un essai psychobiographique consacré au philosophe danois Søren Kierkegaard.

Il a co-dirigé deux ouvrages collectifs : le premier chez Springer, Advancements in the Philosophy of Design, avec Pieter Vermaas de l’Université de Technologie de Delft (Pays-Bas) ; le second aux Presses universitaires de France, Design et innovation dans la chaîne du livre : écrire, éditer, lire à l’ère numérique, avec Marie-Julie Catoir-Brisson de l’Université de Nîmes (France). Il est également le cofondateur et directeur de la rédaction de la revue Sciences du Design aux Presses universitaires de France, première revue de recherche en design de langue française, et l’initiateur de la liste de diffusion Recherche-Design (plus de 1400 membres).

Auparavant, Stéphane Vial a été maître de conférences à l’Université de Nîmes (2013-2018), où il a co-fondé avec Alain Findeli le laboratoire de recherche en design et innovation sociale PROJEKT, première équipe d’accueil en design en France (EA 7447). Avant cela, il était professeur de philosophie à l’École Boulle (2005-2013), une école d’art et de design parisienne. Il a également exercé à Paris comme designer web au sein de son propre studio (2007-2015), où il a conçu et dirigé une trentaine de projets web et graphiques dans le secteur culturel, public et associatif.

Stéphane Vial a brièvement exercé en France comme psychologue clinicien (2004-2007), d’abord comme psychologue bénévole dans un service public de santé mentale (Asm13, Paris), puis comme psychologue chargé de la réflexion éthique dans un service hospitalier de réanimation et transplantation rénale (Hôpital Tenon, Paris), avant de renoncer à la carrière de clinicien.


Suivez-nous


Ce site web atteint une performance environnementale de rang A. Il a été écoconçu avec sobriété numérique.